planchers-beton-leger-p
planchers-beton-leger

planchers-beton-leger

Faire la différence entre mortier, ciment et béton

Le jargon de la construction peut paraître difficile à ceux qui ne côtoient pas ce milieu ; et par exemple, ne pas faire la différence entre mortier, ciment et béton. Ces trois terminologies désignent des matériaux de construction connexes : le béton est un mortier qui est composé de ciment.

Le ciment


Le ciment est un liant hydraulique utilisé dans la préparation du béton et parfois du mortier. Il se compose d’un mélange d’argile, de calcaire et d’eau. Sous l’effet de l’eau, l’argile et le calcaire forment une pâte au pouvoir agglomérant qui durcit en séchant. Ce phénomène s’appelle l’hydration.

Les ciments sont classés en 5 catégories (CEM I à CEM V), selon leur solidité, maniabilité, durabilité, et composition. Le ciment a été inventé au XIXe siècle suite à des recherches scientifiques sur l’hydration appliquée à la chaux.

Le mortier


Le mortier est utilisé comme enduit ou comme élément de liaison. Il se compose d’un liant (qui peut être du ciment ou de la chaux) ainsi que de sable et d’eau.

Le mortier est techniquement une colle qui comble les espaces entre des pierres, des briques ou des parpaings.

Le mortier que l’on connait aujourd’hui est très proche de celui qui était utilisé par les Romains.

Le béton


Le béton est un mortier qui est composé de gravier (au lieu ou en plus du sable). Ces graviers qui varient selon le type de béton s’appellent les agrégats. Ils peuvent être naturels (roches) ou artificiels (polystyrène).

Si on utilise généralement le béton en le coulant (pour former des chapes ou des dalles par exemple), il permet aussi d’être moulé pour former des pierres artificielles.

Si le mortier est uniquement une colle ou un enduit, le béton est un matériau à part entière.

Le béton est le matériau de construction le plus utilisé au monde : une enquête a estimé que 2/3 des habitations construites dans le monde utilisent le béton.

Dans la vie courante, « béton » désigne « béton de ciment ». Il faut savoir que certains bétons ne contiennent en réalité pas de ciment, comme le béton de terre qui se compose uniquement d’argile, de sable, d’eau et de gravier.